Certaines sages-femmes vous le diront, un accouchement, c’est un peu comme un marathon. Et un marathon, ça se prépare, surtout mentalement. La préparation mentale qu’amène l’hypnose permet un rétablissement accéléré par l’absence de contrecoup.

Un minimum de trois séances permet de transformer une expérience de vie souvent considérée comme désagréable en un des plus beaux moments de la vie. Il est également tout à fait possible de préparer le papa à l’accompagnement de sa femme pendant l’accouchement et à la paternité.

Au niveau physique, l’hypnose ericksonienne permet de soulager les désagréments tels que les nausées, les jambes lourdes,  les troubles digestifs,…

Il est également possible de diminuer de façon très significative l’appréhension de l’accouchement, surtout si celle-ci est liée à un évènement antérieur traumatisant (accouchement précèdent difficile par exemple)

La transe est un moment privilégié pour « communier » avec son enfant. L’hypersensibilité ressentie en état d’hypnose permet un premier rapport de communication avec son bébé.

NOTE. Je tiens à remercier les nombreux gynécologues et professionnels qui m'envoient des femmes enceintes et qui ont constaté des résultats importants chez leurs patientes grâce à quelques séances d'hypnose, d'hypnothérapie Ericksonnienne.




Olivier ESTINGOY – Hypnothérapeute – 2 impasse de l'Ormeau 31400 Toulouse

N° Siret : 481 734 259 00049 Code Ape 8690F olivier@hypnose-et-vous.com